Actualités > Les experts

Économie d’eau sur la robinetterie : Contribution DORNBRACHT

Photos-LeonL’AFISB a sollicité Patrick LEON directeur Général de DORNBRACHT pour qu’il détaille  les économies d’eau réalisées par sa société  sur chaque  type de robinetterie tout en conservant de bonnes fonctionnalités de confort et de rinçage.
Il est intéressant de mettre en avant les efforts réalisés par les fabricants de robinetterie sur la qualité des jets et des réglages plus que sur  la diminution des débits qui ont atteint un plancher en dessous duquel on ne peut aller dans la plupart des cas.

1- Robinetteries de lavabo

Depuis 2008, les débits des mitigeurs lavabo ont baissé chez la plupart des fabricants de marque, pour passer de 12 l./min. à 7l./min., soit une baisse de plus de 40% !
Chez certains fabricants, les débits minimum sont même inférieurs, allant jusqu’à, selon mes connaissances, 5,8 l./min.
Toutefois, il semble presque impossible de baisser ce débit avec un jet traditionnel, car un jet trop faible provoque une durée d’écoulement plus longue pour se rincer, et l’économie d’eau est ainsi nulle !
C’est pourquoi, nous avons inventé de nouvelles formes de jets d’eau, qui permettent d’atteindre des débits inférieurs tout en garantissant un rinçage rapide.

La zone du lavabo est particulièrement importante, car nous nous lavons plusieurs fois les mains ou les dents par jour. Les vraies économies d’eau, sans perte de confort et d’efficacité de rinçage,
se font par l’invention de nouvelles formes, de nouvelles technologies, et non pas en continuant à baisser les performances des techniques existantes.
Exemples :

Deque – 2011 – débit 4,8 L/Min. avec un jet perlant

image005

CL.1 – 2015 – débit 3,8 L/Min. avec un jet fontaine

image007

2- Douche

image011Dans le domaine de la douche, les économies d’eau sont également cruciales. A performance égale, Dornbracht  a ainsi réussi à baisser de plus de 40% les débits d’eau des douches pluie,
par une meilleure répartition du flux d’eau dans les galettes pluie, et ainsi un jet plus doux et plus régulier,  illustré par les deux images ci-dessous.

Ainsi, les débits ont baissé de 12 L/Min. à 5,7 L/Min. sur les « petites » douches, et de 22 L/Min. à 15 L/Min. maximum pour les douches pluie (détail ci-joint).

 

3- Robinetteries de cuisine

image016La robinetterie de cuisine est la plus utilisée dans une habitation, c’est donc là aussi que peuvent se réaliser les meilleures économies. En effet, les analyses sociologiques montrent que 60% du travail dans une cuisine (préparation, rinçage, lavage) se fait en relation avec l’eau.
En cinq ans, nous avons ainsi réduit le débit des robinetteries de cuisine, toujours sans perte de confort ni d’efficacité,  de 12 L/min. à 8 L/min.

 

4- Robinetteries de baignoire

Concernant la baignoire, cependant, la logique est inversée. Plus vite nous remplirons la baignoire, moins l’utilisateur aura besoin de rajouter de l’eau chaude, et moins nous consommerons ainsi d’eau !
Les produits de robinetteries (incluant les becs, cascades, etc.) ont ainsi un débit minimum de 28 L/Min. chez nous, pouvant aller sur certains produits jusqu’à 70 L/Min. Pour information, l’exigence des hôtels de luxe est de remplir les baignoires en 4 à 5 min…

5- Technologie

2 exemples me viennent à l’esprit :

– Tête interne X-Control
Cette tête spécifique permet de régler au mieux l’angle d’ouverture du robinet par rapport au pourcentage de débit. Ainsi, à 50% d’ouverture, seulement 54% du débit est atteint (pas de « coup de bélier »), alors que ce pourcentage était auparavant de 80% environ

– Nouveaux produits électroniques Smart Sets
Par cette nouvelle technologie, nous arrivons à réguler parfaitement le débit en fonction du réglage souhaité, par segments de 5%. Plus de gaspillage ! Cependant, il faut aussi noter que ce produit est environ deux fois plus cher que les produits mécaniques.

En résumé : l’économie d’eau, la vraie, passe par une meilleure maîtrise de l’eau de la part des fabricants !