La cuvette à séparation d’urine Save! de Laufen pour mieux gérer les eaux usées domestiques

wc suspendu à séparation d'urines

La cuvette Save! de Laufen, à séparation d’urine, permet sa collecte en vue d’une valorisation en engrais. Elle est destinée à équiper les immeubles collectifs neufs, notamment ceux construits dans les zones urbaines en expansion.

 
Récupérer les urines pour leur assurer un traitement à part répond à un double enjeu. Il s’agit de réduire les teneurs excessives en azote et phosphore des fleuves et cours d’eau, qui entraînent une prolifération grandissante des algues (eutrophisation) ; mais aussi de limiter les volumes d’effluents dans les zones urbaines en expansion, où les usines de traitement des eaux usées sont à saturation, que l’on peut éviter en supprimant l’azote qu’elles contiennent. Et cet azote, ainsi que les autres nutriments présents dans les urines humaines (phosphore par exemple) une fois qu’elles ont été épurées (hormones, antibiotiques…), peut être transformé en engrais naturel qui, vendu, rentabilise l’investissement nécessaire…. La boucle de l’économie circulaire est ainsi bouclée.

Tout commence dans les toilettes

C’est bien dans les toilettes des logements que la collecte séparative commence. Car les urines doivent être récupérées sans eau ajoutée, donc avant que la chasse ne soit déclenchée. C’est ce que permet la cuvette Save! de Laufen, conçue en collaboration avec le bureau de design autrichien EOOS, mais aussi avec l’Eawag, école fédérale suisse des sciences et techniques de l’eau, dans le cadre d’un programme de recherche financé par la Bill & Melinda Gates Fondation.

Dans cette cuvette suspendue en céramique, qui est aussi esthétique que les modèles classiques de Laufen et répond aux standards industriels, l’urine est détournée vers une sortie cachée. Elle est ensuite récupérée via une tubulure formant un siphon, dont les 65 ml d’eau sont renouvelés à chaque rinçage, évitant les remontées d’odeurs. Aucun système mécanique n’est nécessaire, la tension de surface des liquides étant mise à profit, ainsi que la géométrie interne du bol, optimisée pour guider le liquide. L’eau de la chasse est beaucoup trop rapide pour être piégée. Cette cuvette s’utilise de manière habituelle, à un détail près : pour que les urines masculines soient récupérées, les hommes doivent s’asseoir eux aussi…

Au-delà de la cuvette…

La cuvette Save! est installée avec un bâti-support spécifique, également proposé par Laufen. Il prévoit une canalisation supplémentaire qui conduit les urines vers une colonne de chute spécifique permettant leur récupération avant enlèvement.